Historique

ATFSMM

Historique de l'Association

Santa Maria Madalena connaît malheureusement les mêmes difficultés rencontrées dans tout le Brésil et qui sont décrites dans "Le Brésil - quelques réalités".

 

Le promoteur de l’Association, Marcel Schuwey, réside à Nova Friburgo, où il s’occupe entre autres des affaires de l’Association Fribourg – Nova Friburgo. Très rapidement il perçoit les difficultés existentielles auxquelles de nombreuses familles brésiliennes, spécialement les enfants, sont confrontées.

 

Lors d’une visite à Santa Maria Madalena, il rencontre les autorités locales et se rend compte que celles-ci essayent d’améliorer la situation des plus démunis. Malheureusement ils leurs manquent les moyens nécessaires pour y parvenir. Devant cette situation difficile, Marcel Schuwey se décide à venir en aide à cette communauté en réalisant différents projets sociaux. En première urgence, il faut construire un centre d’écolage pour les jeunes filles, les futures et jeunes mamans sans emploi, pour leur permettre d’apprendre à coudre, à tisser, à tricoter voire à cuisiner et ainsi subvenir à leurs besoins.

 

En 2003, Marcel Schuwey est encore membre du comité de la SCTF. Lors de l’un de ses séjours en Suisse, il réussit à motiver et convaincre ses camarades du comité, ainsi que ses amis, de la nécessité urgente de venir en aide à cette communauté de son pays d’adoption. Des collectes sont déclenchées auprès des tireurs fribourgeois, des amis et de ses propres connaissances. De plus, un grand loto est organisé en un temps record. Ainsi, les montants nécessaires à la réalisation du premier projet sont disponibles.

 

Dans le même temps, les autorités locales et nos amis brésiliens avancent une partie des moyens financiers pour que la construction du pavillon puisse débuter sans tarder.

 

Au printemps 2005, le rêve devient réalité. Un voyage est organisé et 44 tireurs fribourgeois, la plupart accompagnés de leurs épouses, vont au Brésil pour apporter le montant récolté et participer à l’inauguration du pavillon dénommé Centre de Formation Professionnelle Le Tireur Fribourgeois. La délégation suisse est accueillie très chaleureusement à Nova Friburgo et à Santa Maria Madalena. Au cours de ce séjour, des liens d'amitié se sont formés et ils perdurent aujourd'hui encore.

 

Grâce à la générosité de la population fribourgeoise et spécialement des tireurs fribourgeois, d’autres dons continus à être versés. Sachant que la gestion et l'utilisation des dons récoltés sont parfaitement administrés, une décision de fonder une Association est prise. C’est en 2006 que celle-ci voit le jour et est dénommée Association Le Tireur Fribourgeois Santa Maria Madalena (ATFSMM). L’Association sœur brésilienne, qui a son comité à Santa Maria Madalena, gère le CFP et soumet de nouvelles propositions au comité ATFSMM Suisse pour le subventionnement de nouvelles réalisations.

 

Depuis l’inauguration de 2005, d’étroits contacts entre les populations de Nova Friburgo, Santa Maria Madalena et de Suisse se sont créés. Ainsi, différents voyages se réalisent et des rencontres ont lieu par des suisses qui visitent cette région brésilienne et des brésiliens qui viennent découvrir le pays de Fribourg. C'est ainsi qu'en 2007, 60 brésiliennes et brésiliens de Nova Friburgo traversent l'Atlantique pour visiter la Suisse et le canton de Fribourg.

Santa Maria Madalena

Dans l'Etat de Rio de Janeiro

Chronique de l'Association

Le Brésil en quelques chiffres

 

Le Brésil est le pays le plus vaste et le plus peuplé d'Amérique latine. Sa superficie est de 8.512.000 km2 et sa population compte 204'259'812 habi-

tants (2015). Le Brésil est la huitième plus grande économie mondiale et sa langue officielle est le Portugais. La grande majorité des habitants sont catholiques. La densité résidentielle du pays est relativement faible, mais elle a une population fortement urbanisée (84%). Le Brésil est une république fédérale et libérale.

 

Le Brésil est caractérisé par de forts contrastes géographiques et sociolo-giques. Alors qu'une grande partie du pays est couverte par la jungle amazo-

nienne et presque déserte, la côte sud-est abrite des mégalopoles comme São Paulo et Rio de Janeiro, et autour de la ville de Belo Horizonte s'étend l'une des plus grandes zones urbanisées. Les inégalités économiques sont parmi les plus importantes au monde. La ségré-gation existe, mais pas officiellement.

 

Le Brésil est l'un des pays émergents avec la Chine, l'Inde et la Russie.